FreeParade Paris 20 juin 2009 : appel aux opprimés 2ème

Cette année plus que jamais, les pouvoirs publics nous ont montré en quelle estimeils tiennent les acteurs culturels qui proposent des activités libres & fondées sur un système non-marchand : multiplication des saisies - souvent illégales, restrictions juridiques & administratives généralisées et opérations coup de poing, comme le week-end du premier mai au cours duquel plus d’une quarantaine de sound systems se sont fait saisir.
Parce que nous voulons une culture libre
Parce que nous voulons proposer des activités libres
Parce que nous voulons rester libre de nos mouvements
Parce que la préservation et l’épanouissement de nos modes de vie est un enjeu européen, la freeparade se proposede faire la promotion de la liberté, l’autonomie et le partage dans plusieurs pays :l’initiative à été lancée à Vienne (AT) par un collectif de sound systems fatigués d’avoirà subir la répression gouvernementale. Leur réclamations étant légitimes, elles ont rencontrésun bon écho dans d’autre milieu, notamment associatif, et bénéficie du soutient des squatts et même de quelques structures d’aide au sans papiers. Elle réunit chaque année plusieurs milliersde manifestants dans la capitale Autrichienne.

- Nous prônons la liberté de la culture :
Parce que nous proposons un art et une culture qui sortent du sentier battu des médias de masse,qui s’affranchissent des contraintes marchandes de la société de consommation; parce que nous pensons que le savoir, la connaissance et le partage des expériences ne sont pas l’apanage des plus riches et doivent être prodigué à tous sans restriction d’argent ou d’appartenance sociale.
Parce que nous défendons la culture libre et la mettons à disposition des gens,nos actions et nos créations sont placées sous le signe du Copyleft / Common Content : une licence qui permet à la fois de protéger son oeuvre et de la distribuer librement.Mais la loi Hadopi vient menacer l’existence même de ces licences en enfermant tout échange d’information dans des modèles marchands, criminalisant les réseaux d’échange et de partage non lucratif.
Pour toutes ces raisons, nous réclamons l’abolition des instruments de raréfaction du savoir mis en place par le gouvernement :les lois hadopi, les surpressions de poste dans les institutions sociales (EducNat’, Hôpitaux..),mainmise de l’exécutif sur les médias nationaux, rapport de rentabilité imposé aux services garants de la cohésion sociale (police, hôpital, chercheurs…)

- Nous prônons les activités libres :
En organisant des évènements libres : freeparty, soirée squatt, manifestive, action engagée (antipub, soutiens aux sans papiers, soutiens aux prisonniers), nous voulons montrer qu’il existe des moyens parallèles aux règles marchandes qui ont appauvri et tyrannisé la production culturelle en Europe.Parce que nous pensons que l’initiative individuelle a plus d’avenir que l’aveuglement collectif.Parce que nous ne sommes pas des “consommateurs” débiles; parce qu’un vent de liberté sociale souffle sur nos activités.Parce que notre autonomie n’a de limites que celles de notre imagination nous réclamons le droit d’organiser des évènements à la mesure de notre mouvement : les lois restrictive mariani-vaillant qui nous empêchent de donner plus à tous, et leur limitation arbitraire à 500 personnes doivent être abolies !

- Nous prônons la liberté de mouvement :
Parce que les discriminations sociales, le racisme, le fascisme et la tentation dictatoriale sont plus jamais sur nous, nous voulons promouvoir la liberté de mouvement de tous et toutes !
Sont concernés les soundystems bien-sûr, victimes de saisies “préventive” à la frontière ou sur les routes, souvent illégales, agrémentées d’un comportement policier violent qui ne respecte que rarement les droits de l’homme(cf. le rapport amnesty international sur la police en france).
La liberté de mouvement concerne profondément les Sans-papiers, Sans-domicile, Sans-famille, Sans-argent…NO BORDERS NO NATIONS ! (pas de frontières, pas de nations !)Nous sommes une infinité d’individus qui temporairement s’associent au grès de leurs besoins, désirs et affinités,selon notre propre volonté et libre-arbitre. Nous somme contre toute forme d’impérialisme et de contrôle :Qu’on nous laisse aller où bon nous semble !Nous réclamons le respect minimum dû à la personne humaine, quelle qu’elle soit, d’où qu’elle vienne,où qu’elle aille…!!

RENDEZ VOUS A PARIS LE 20 JUIN 2009 !!

NFO LINE : *1 090620

www.freeparadeparis.org

promouvoir FreeParade Paris 20 juin 2009 : appel aux opprimés 2ème avec les humains associés - Gmiix - - ajouter  blogmemes - Tape moi - Bookeet - Fuzz - Scoopeo - ajouter avec Jamespot
Ajouter cet article sur Bookmarks.fr Ajouter cet article sur FaceBook ajouter à Blogasty PUBLIER CETTE PAGE OU VOTER POUR CET ARTICLE SUR DIGG-FRANCE.COM

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '728' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
DESC wp_comments

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
ALTER TABLE wp_comments ADD COLUMN comment_subscribe enum('Y','N') NOT NULL default 'N'

suivre sans commenter


design par Michael Heilemann -
référencé sur CôtéBlog
double clic sur un mot = définition