Nucléaire : Ca fait mal !

Témoignage :

Ce matin après avoir vomi dans mes toilettes je pars travailler!
La boule dans le ventre je monte dans ma voiture .
La dégradation de nos conditions de travail me font craindre le pire .
La mort au travail d’un de mes collègues ou copains ?
Les échafaudeurs qui déchargent leurs chariots d’échafaudage des conteneurs sans treuil de manutention ! Combien faut’il d’accident pour qu’ils disposent de ce matériel !Les Troubles Musculaires Squelettiques , les coupures ,écrasements ,amputations de doigts sont fréquent !
Jusqu’à QUAND?
ou
L’accident nucléaire et ces répercussions sur les populations environnantes ?
Qui sera la prochaine victime de cette politique économique ? qui en payera le prix la prochaine fois …les voyants sont allumés aux rouges sur les 19 sites EDF .
Oui , j’ai mal ! ma zone contrôlée à TRICASTIN est taguées tout comme à CRUAS .
Des graffitis , tags voient le jour dans le bâtiment réacteur , les vestiaires , toilettes ,douches,les ascenseurs…
Le comportement de nouveaux arrivants m’inquiète , peur de rien , non respecter de règle élémentaire de sécurité , radioprotection , l’égoïsme , prêt à tout faire , faire plaisir au chef à tout prix …
La précarité est l’une des causes de ces comportements .

L’exploitation d’une installation nucléaire est un travail collectif où la solidarité humaine joue pleinement.
Solidarité qui se définit en culture de sûreté.
Cette culture de sûreté n’est pas un concept théorique, elle repose sur l’homme seul, acteur, artisan de ses faits et gestes. Elle se vit sur le terrain dans les gestes qui peuvent être simples ou complexes, quotidiens ou exceptionnels, par des hommes ou femmes formés à la connaissance de leur activité et la responsabilité collective de la sûreté.
Professionnel , solidaire et responsable ainsi se caractérise le travailleur du nucléaire.
N’est-il pas le mieux placé pour déceler les imperfections susceptibles de dégénérer et d’entraîner des conséquences dommageables pour l’installation, la protection du public et de l’environnement ?
Cela implique la reconnaissance d’un statut international des travailleurs du nucléaire, la mise en œuvre d’une convention collective internationale, intégrant la gestion optimale des doses de radiations ionisantes reçue pendant tout l’exercice de l’activité professionnelle.
La formation permanente du personnel, l’élévation du niveau de compétences techniques, seront seul garants du haut niveau de sûreté et de fiabilité.
Pourquoi ? Comment ? après 50 ans d’exploitations d’installation nucléaire il n’existe pas d’études épidémiologiques qui permettent de conclure que l’exposition d’un être humain aux doses prévues par la législation ne comporte pas un risque pour sa santé !
Ce triste constat, pose le problème central de l’interprétation du principe de précaution par les pouvoirs publics. C’est au malade de l’amiante et aux populations qui ont été exposées à ce risque qu’il faut penser.
Pour les 10 à 20 % de salariés prestataires qui reçoivent réellement 10 millisieverts par an, le risque de cancer est de 6 %, alors qu’on le disait de 2 % (médecine du travail EDF PALUEL).
La norme d’exposition tolérée en France est encore quatre à cinq fois trop élevée (source OMS).
Dans cette industrie où les cancers se déclarent vers 50-60 ans, combien seront-nous demain, agents ou intermittents, à demander le suivi postprofessionnel auquel nous avons droit ?

En conscience vous ne pouvez ignorer la détresse que vous nous infligez.
Notre devoir est d’avertir, d’informer les populations, les politiques, associations diverses, les autorités de sûreté nationales et internationales sur votre politique de profits qui met en péril la sûreté du parc .

Rappel de quelques objectifs pour l’année 2009 EDF TRICASTIN :
< à 3 Événement Significatif Sureté: réaliser 7

< à 15 déclenchement portique C3: réaliser 18

< à 11 Accident du Travail avec Arrêt: réaliser 22

< à 5 Point de contamination voirie: réaliser 10

> à 80% en terme de Sureté : réaliser 74%
Un taux de fréquence des accidents de 7.1 % pour les agents EDF , 8.9 % pour les sous-traitant avec un objectif < à 3.5 %

Dosimètrie collective + 25% .

Nous pouvons qu’être l’avant dernier du parc avec de tel résultat .

L’année 2009 n’est pas terminer et la tranche 2 est toujours en situation dégrader … La sécurisation de l’assemblage ce fera dans la semaine à venir(mardi/mercredi) ce w-e AREVA /UTO s’entrainent au CETIC , qualification du matériel et de l’intervention par l’ASN … La passerelle intermédiaire est installer sur la piscine..

lien vers : http://mazonecontrolee.blogspot.com/

faites passer l’info

promouvoir Nucléaire : Ca fait mal ! avec les humains associés - Gmiix - - ajouter  blogmemes - Tape moi - Bookeet - Fuzz - Scoopeo - ajouter avec Jamespot
Ajouter cet article sur Bookmarks.fr Ajouter cet article sur FaceBook ajouter à Blogasty PUBLIER CETTE PAGE OU VOTER POUR CET ARTICLE SUR DIGG-FRANCE.COM

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '768' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
DESC wp_comments

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
ALTER TABLE wp_comments ADD COLUMN comment_subscribe enum('Y','N') NOT NULL default 'N'

suivre sans commenter


design par Michael Heilemann -
référencé sur CôtéBlog
double clic sur un mot = définition