Chronique d’un surendettement - épisode 5 - organismes de crédit

Arthur a vu son abonnement téléphonique résilié (il leur doit environ 400 €), et ne bénéficie plus non plus de son mobile (environ 500 € dûs à Orange, qui se sont rapidement transformés en 1 500 €, alors que le compte était résilié, et qu’Arthur ne pouvait en aucun cas l’utiliser !!!).

Tout ça pour dire qu’il n’était pas joignable, mais qu’il ne pouvait pas non plus appeler…

Dans l’urgence, je lui ai donné les codes de ma carte France Télécom.

Et j’ai téléphoné aux principaux créanciers, en leur expliquant la situation, et en leur communiquant mon n° de téléphone…
La plupart se sont montrés charmants et compréhensifs (je me permets de citer EDF, GDF, le syndic de copropriété, La Dépêche, Canal +, etc…), mais certains l’ont été beucoup moins ! Vous devinez lesquels ?

En particulier les organismes de crédit !
- trop tard pour COFINOGA (normal, les impayés dépassent les 2 000 €, et les mensualités contractuelles les 500 €) : c’est passé au contentieux et à la mise en demeure. Impossible de joindre la personne chargée de cette procédure, à qui j’ai pourtant laissé plusieurs messages sur son mobile…
- trop tard aussi pour FINAREF, mais pas pour tous les comptes - 4 au total :
Contentieux ou pas, je les appelle (les 2 services, donc). Résultat des opérations: de nombreux messages laissés sur mon répondeur, auxquels je réponds scrupuleusement.
Pour m’entendre dire à chaque fois que l’on ne peut rien me dire, puisque je ne suis pas la personne concernée ! Je rappelle que c’est moi qui leur ai donné mon n°, en expliquant bien la situation !
Je finis par extorquer, un jour béni de tous les dieux, le nombre de comptes en cours chez eux, et leur date de création. Mais ils sont incapables de me dire les sommes dûes au total, et les mensualités contractuelles de chacun…
Je me suis fait plusieurs fois raccrocher au nez, après quelques propos agressifs de leur part… et l’Assistante Sociale d’Arthur (celle de l’ESAT, donc, voir épisode 2) leur a elle-même raccroché au nez, tant ils se sont montrés coopératifs !

Si je fais mon résumé de la situation, il est impossibble à Arthur de savoir ce qu’il doit réellemnt (la BNF, grâce au Dossier de Surendettement, a pu avoir connaisance des encours), la banque se sucre sur son dos… et il est incroyable que des Organismes de Crédit dépassent à ce point les capacités de remboursement !
Mais ils pourraient à tout le moins se montrer polis…

Vous comprendrez j’espère que je ne mette pas les liens vers COFINOGA et FINAREF !

.

Rapport de l’INSEE sur l’endettement en 2006 (… avant les chiffres du chômage !)

.
Chronique d’un Surendettement:
- début - épisode 2 - épisode 3 - épisode 4 - - épisode 6 - épisode 7
- liens utiles

promouvoir Chronique d’un surendettement - épisode 5 - organismes de crédit avec les humains associés - Gmiix - - ajouter  blogmemes - Tape moi - Bookeet - Fuzz - Scoopeo - ajouter avec Jamespot
Ajouter cet article sur Bookmarks.fr Ajouter cet article sur FaceBook ajouter à Blogasty PUBLIER CETTE PAGE OU VOTER POUR CET ARTICLE SUR DIGG-FRANCE.COM

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '19' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
DESC wp_comments

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
ALTER TABLE wp_comments ADD COLUMN comment_subscribe enum('Y','N') NOT NULL default 'N'

suivre sans commenter


design par Michael Heilemann -
référencé sur CôtéBlog
double clic sur un mot = définition