Chronique d’un surendettement - épisode 4 - banque

Nous avons donc décidé ce jour-là, en accord avec la dame de la banque, de faire opposition à tous les prélèvements automatiques, qui concernaient entre autres les organismes de crédit …

Candide et peu informée, je pensais que cela protégerait un minimum Arthur des abus et errances de ceux-ci… Que nenni !

Non seulement ceux-ci ont relancé régulièrement, mais en plus la banque a encaissé de son côté, encore pendant 2 mois, des agios et frais bancaires afférents à ces “refus de prélèvement” et autres chèques impayés, qui se sont élevés à plus de 4 000 € !
Période pendant laquelle, bien sûr, aucune dette n’a été soldée !!!

Si je calcule bien, Arthur avait un découvert total de 3 000 €, auxquels se sont ajoutés 4 000 € de frais bancaires, soit 7 000 € de découvert ! Une dette multipliée par 2 en quelques semaines…
Lesquels frais bancaires étaient très largement supérieurs, pour chaque opération (donc chaque refus de prélèvement), à la somme initialement due.
Bref, ce que la dame ne nous avait pas dit, c’est qu’il aurait mieux valu solder les dettes d’Arthur par nous-mêmes, au lieu d’approvisionner son compte, dont elle savait bien que le crédit serait très rapidement absorbé par les frais bancaires !
Défaut d’information et de conseil de la part de la banque gestionnaire du compte d’Arthur, qui frise effectivement à l’arnaque pure et simple.
Mais aussi des taux appliqués aux frais bancaires qui semblent hallucinants, usuriers, et ne peuvent qu’enfoncer les personnes en difficulté ! Sans que j’y puisse trouver une réelle justification… à ce point en tout cas !

Note : (édité le 20/10/2007)
J’ai oublié de préciser que la banque, quelques mois auparavant, n’avait rien trouvé de mieux que de proposer un prêt à Arthur… pour qu’il puisse honorer les mensualités dûes aux organismes de crédit ! On croit rêver…

Les organismes de crédit, quant à eux, ne cessent leurs poursuites et mises en demeure…
A suivre dans le prochain épisode!

.

Obligation de Conseil, d’Information et de Mise en garde des établissements bancaires et assimilés (organismes de crédit, assurances…) :
- jurisprudence responsabilité bancaire et obligations du banquier
- Thèse sur les obligations d’information et de conseil du banquier
- obligation d’information et de mise en garde de la banque
- Devoir de conseil du banquier envers l’emprunteur
- et concernant les assurances, presqu’obligatoires et automatiques de la part des organismes de crédit: Devoir de conseil lors de la souscription d’un contrat d’assurance
- la jurisprudence citée par l’AFUB - rechercher “responsabilité” - Association Française des Usagers de la Banque

Chronique d’un Surendettement:
- début - épisode 2 - épisode 3 - - épisode 5 - épisode 6 - épisode 7
- liens utiles

promouvoir Chronique d’un surendettement - épisode 4 - banque avec les humains associés - Gmiix - - ajouter  blogmemes - Tape moi - Bookeet - Fuzz - Scoopeo - ajouter avec Jamespot
Ajouter cet article sur Bookmarks.fr Ajouter cet article sur FaceBook ajouter à Blogasty PUBLIER CETTE PAGE OU VOTER POUR CET ARTICLE SUR DIGG-FRANCE.COM

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '15' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
DESC wp_comments

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
ALTER TABLE wp_comments ADD COLUMN comment_subscribe enum('Y','N') NOT NULL default 'N'

suivre sans commenter


design par Michael Heilemann -
référencé sur CôtéBlog
double clic sur un mot = définition