Réflexions sur le statut des AVS et l’hypocrisie d’un système

Gaechter a publié une série d’articles sur le statut des AVS et des EVS, et le sort qui leur était réservé…

Il y a eu une mobilisation, pour défendre leurs droits, mais aussi pour relayer les inquiétudes légitimes des parents d’enfants handicapés bénéficiant de l’accompagnement des AVS.
Et peut-être d’autres, collatérales !

Je voudrais ici faire un peu le point sur cette situation, et continuer à dénoncer l’hypocrisie d’un système qui, sous prétexte d’intégration, diminue les financements, et, au final, précarise tout le monde : les AVS, les enfants handicapés, leurs parents, mais aussi tous ceux qui bénéficient des services des EVS (les établissements scolaires à différents niveaux).

A l’heure du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, le dogme frise l’absurde, en laissant désemparés les uns et les autres.
Et les conséquences de ce système à la petite semaine risquent de se révéler dramatiques dans quelques années, et de coûter beaucoup plus cher que les économies réalisées !

Je n’ai malheureusement pas le temps de réellement faire des recherches pour approfondir le sujet, mais relaie les différentes dépêches publiées sur le site Handicap.fr

Auxiliaires de vie scolaire (AVS) et emplois vie scolaire :
On peut faire dire aux chiffres ce que l’on veut, c’est bien connu !
Pourtant, ceux-ci parlent d’eux-mêmes :
¤ 4.700 assistants de vie scolaire supplémentaires ont été recrutés entre 2007 et 2008, alors que 10.000 nouveaux élèves handicapés ont été accueillis en milieu scolaire ordinaire à la rentrée 2007, puis autant à la rentrée 2008.
4 700 pour 20 000 : voilà un rapport équitable !
¤ Selon les syndicats d’enseignants, deux tiers de ces contrats sont arrivés à terme le 30 juin, soit 30.000 sur 42.500. Le ministère de l’Education nationale parle de son côté de 12.000 contrats non renouvelés.
Cherchez l’erreur !

Auxiliaires de vie scolaire (AVSI) en fin de contrat :
¤ Il permettra le recrutement par une association de personnels ayant exercé certaines missions d’aide individuelle auprès d’élèves handicapés
Reste que les élèves et leurs familles vont devoir changer d’interlocuteur…
¤ faire un audit des dispositifs de formation et de validation de compétences dont ces personnes ont bénéficié dans le cadre de leurs contrats
Comme la plupart n’en ont pas bénéficié, tout le mode va pouvoir dormir tranquille… sauf les concerné(e)s !
¤ Dans le communiqué, M. Chatel a rappelé qu’il n’y aurait pas de réduction de l’effort en matière d’accompagnement des enfants handicapés
en oubliant de rappeler que cet effort n’est pas pérennisé (emplois précaires), qu’il ne tient pas compte du vécu des enfants et de leurs familles face à la rotation des personnels, et qu’il s’accompagne d’une diminution des budgets alloués aux établissements spécialisés…

Le statut et la formation des auxiliaires de vie scolaire :
¤ Quelque 1.400 AVS qui travaillent avec des enfants ou adolescents handicapés depuis six ans ne verront pas leur contrat renouvelé à la rentrée […] qui seront cependant remplacés à la rentrée selon le ministre de l’Education nationale Luc Chatel
Vive l’adaptation des personnes concernées, et le turn-over (avant le burning out !) des personnels concernés (y compris les enseignants eux-mêmes…) !
¤ L’objectif, c’est de professionnaliser ces personnes: ça serait bien pour elles, pour les enfants, pour les parents”, selon la sénatrice [Annie Jarraud-Vergnolle, ndlr].
Sauf que, justement, madame, il n’en est pas question !
Cela coûterait beaucoup trop cher !!!
Une chose est d’afficher de bonnes intentions (la loi sur le handicap de 2005), une autre est de s’en donner les moyens…

Mais finalement, l’APF (Association des Paralysés de France) et le SNUipp/FSU, résument assez bien ma pensée, et le problème posé !
Auxiliaires de vie scolaire : ‘désengagement’ de l’Etat’ :
¤ Un désengagement inacceptable qui ghettoïse les élèves en situation de handicap et délocalise des missions publiques sur les associations !
¤ Le gouvernement cherche-t-il de cette manière à se désengager de ses obligations en matière d’accompagnement?”, s’interroge le syndicat, qui “continue de demander que l’Education nationale assume l’ensemble de ses responsabilités pour assurer la scolarisation” des élèves handicapés.

Ces questions restent donc ouvertes, et pour le moment sans réponse probante !
De quoi rappeler le débat Sarkozy/Royal de la campagne présidentielle…
Faudrait-il donc judiciariser la situation de chaque enfant handicapé… ou celle de tous leurs accompagnants ?

En savoir plus :
- EMPLOIS DE VIE SCOLAIRE (EVS) : 30 JUIN, 30 000 SALARIES A LA RUE
- Un vrai statut, un vrai métier pour les emplois de vie scolaire en CAV et CAE - pétition
- EVS : Au président de répondre
- AVS et EVS : petit pas ou désengagement ?
- L’Elysée, sourd au sort des 30000 EVS
Note : je ne suis pas syndiquée, et n’est aucune affiliation particulière à ce syndicat !
Il me semble juste qu’il pose bien les termes du(des) problème(s) !

sur ce blog :
- AVS/EVS .Nous n’avons rien à perdre ! ALORS IL FAUT SE BATTRE POUR DECIDER NOUS-MEMES DE NOTRE AVENIR.
- recommandations de la HALDE sur le statut des AVS - EVS
- Pourquoi l’État persiste et ne veut pas abandonner la manne des contrats aidés !!!
- Les précaires de l’Education Nationale se mobilisent (AVS, EVS, CAE, CAV…)
- Handicap et intégration scolaire
- Contrats précaires : asservissement et “esclavage salarié”

promouvoir Réflexions sur le statut des AVS et l’hypocrisie d’un système avec les humains associés - Gmiix - - ajouter  blogmemes - Tape moi - Bookeet - Fuzz - Scoopeo - ajouter avec Jamespot
Ajouter cet article sur Bookmarks.fr Ajouter cet article sur FaceBook ajouter à Blogasty PUBLIER CETTE PAGE OU VOTER POUR CET ARTICLE SUR DIGG-FRANCE.COM

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '740' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
DESC wp_comments

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
ALTER TABLE wp_comments ADD COLUMN comment_subscribe enum('Y','N') NOT NULL default 'N'

suivre sans commenter


design par Michael Heilemann -
référencé sur CôtéBlog
double clic sur un mot = définition