Des juges inquiets de la réforme du crédit… et du traitement du surendettement !

La dépêche (Surendettement: les magistrats pointent les faiblesses du projet Lagarde) date du 17 Juin, donc avant l’adoption par le Sénat le 21 Juin, et avant la promulgation au Journal Officiel (JO) le 2 Juillet, de la réforme du crédit à la consommation
Mais je n’ai pas eu le temps de m’en occuper avant !

Reste que les réflexions de ces juges sont intéressantes, et méritent… réflexion !

plusieurs magistrats déplorent les faiblesses de l’actuel texte sur le crédit à la consommation
Ah ? Ben si y a pas que moi… (je blague, hein, mes chevilles sont en pleine forme, et dignes d’un mannequinat dédié !)

Plus sérieusement, et je suis bien sûr très objective dans ma sélection :

Remarque intéressante et imagée de Philippe Florès :
quand on se noie, on ne vérifie pas la qualité de la bouée qu’on emprunte
Monsieur, comme vous avez raison !

Stéphanie Kass-Danno affirme quant à elle ceci :
Le problème est que certaines commissions méconnaissent les règles de calcul de la capacité de remboursement. Or si les échéances sont trop élevées, on sait que le plan est voué à l’échec
Madame, je crois que vous méconnaissez combien certains juges ignorent tout autant ces règles de calcul…
Ca ressemble un peu à du corporatisme, ça…
Mais votre réflexion reste juste dans ce qu’elle précise de la réalité d’un plan de remboursement, qui, contrairement à ce que beaucoup semblent penser, ne s’apparente en aucune manière à un “cadeau”…

Etienne Rigal (déjà cité dans cet article : Explosion du surendettement…, et indirectement dans celui-là : La réforme du crédit à la consommation vu par Mme Lagarde… un revolver désarmé ?, parce qu’il est un des héros du bouquin D’autres vies que la mienne - Emmanuel Carrère) est quant à lui réaliste et prosaïque :
craint que le projet de loi “ne change pas grand chose” à la multiplication des cas de surendettement.
Ca, c’est bien vrai ! On les traitera juste un tout petit peu mieux (voir le volet surendettement de la réforme)
Et ce Monsieur précise :
Il y a très peu de contrats de crédit dont le juge est saisi. Donc, en réalité, très peu d’irrégularités sont sanctionnées
Alors qu’il y aurait sans doutes du multiples raisons de le faire !!!!
Lire : Crédit Revolving et Contrat / taux d’intérêt / prêt classique / déchéance du terme

Je passe, et vous pouvez lire aussi bien que moi…
Il faudrait développer un système de prêts pour les biens d’équipement utiles à l’insertion, notamment la voiture pour aller travailler

voiture à crédit pas chère

… et j’ajouterais, de bien d’équipement “minimaux”…

Le micro-crédit ?
Sauf qu’il faudrait pour cela établir des barèmes et des règles, tenant compte des revenus, etc…
Et sans doute sortir de l’idée d’une “société égalitaire” (cf la CAF…) pour tenter de réfléchir aux conditions nécessaires à la naissance et à la croissance d’une “société équitable”…
Ben oui, je rêve encore !
Et j’y tiens !

promouvoir Des juges inquiets de la réforme du crédit… et du traitement du surendettement ! avec les humains associés - Gmiix - - ajouter  blogmemes - Tape moi - Bookeet - Fuzz - Scoopeo - ajouter avec Jamespot
Ajouter cet article sur Bookmarks.fr Ajouter cet article sur FaceBook ajouter à Blogasty PUBLIER CETTE PAGE OU VOTER POUR CET ARTICLE SUR DIGG-FRANCE.COM

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '820' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
DESC wp_comments

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'social_societal.wp_comments' doesn't exist]
ALTER TABLE wp_comments ADD COLUMN comment_subscribe enum('Y','N') NOT NULL default 'N'

suivre sans commenter


design par Michael Heilemann -
référencé sur CôtéBlog
double clic sur un mot = définition